Covid-19

Message du 06.05.2020 / 22h00

Depuis le 11 mai, comme convenu, nous pouvons reprendre nos activités, à savoir :

– Les cours de conduite

– Les cours de sensibilisation (effectif de 4 élèves max.)

Par contre, les cours de théorie ne seront pas disponibles au moins jusqu’au 8 juin.

Durant le weekend du 9 et 10 mai, je publierai les normes exigées par l’OFROU et les exigences requises lors des leçons de conduite.

Pour les cours de sensibilisation, nous avons édicté dans notre local les quelques règles à respecter scrupuleusement.

Il se peut que nous distancions quelque peu ces cours, afin de patienter la reprise avec plus de 4 participants.

Merci de votre patience et de votre compréhension.

« Le découragement est beaucoup plus douloureux que la patience »

 

 

Message du 01.05.2020 / 22h00

Dès le 11 mai, date à laquelle, je pourrai reprendre mes activités, des mesures d’hygiène et de sécurité seront strictement appliquées.

Le moniteur fournit le matériel de désinfection (masque, housse de siège, gel, etc…)

Tout ce matériel a un prix, mais il vous sera gracieusement offert.

En cas de doute  pour votre santé et celle d’autrui ou si vous travaillez dans un domaine à risque, il est préférable d’annuler vos cours pour la période nécessaire.

En cas de non-respect des règles d’hygiène et de sécurité, le moniteur se réserve le droit d’annuler la leçon et de la facturer.

C’est ensemble que nous réussirons à combattre l’apparition d’une nouvelle vague.

Au plaisir de vous apprendre à faire l’astronaute, euh à conduire …

« La santé dépend plus des précautions que des médecins. »

Bossuet

 

 

Message du 30.04.2020 / 15h30

Le verdict est tombé !

Nos activités reprendront le 11 mai 2020, soit la théorie, les cours de pratique et les cours de sensibilisation…

J’avoue être surpris de cette décision, l’économie passe bien au dessus de notre santé.

Quoiqu’il en soit, ai-je le choix ? Si je désire tenir mon entreprise hors de l’eau, je me dois de fournir du travail.

Les contraintes seront sans doute strictes pour vivre conjointement dans un véhicule, je vous en dirai plus ces prochains jours.

Je vais recommencer calmement, très calmement, tout en laissant une cinglante priorité aux élèves qui étaient en fin de formation…  « chacun son tour »

Lors de votre formation de conduite, si vous avez le moindre doute quant à votre santé ou que vous travaillez dans un milieu à risque, il est préférable de ne pas mettre les autres en danger et de faire sa formation quelques semaines ou mois plus tard.

CHACUN SE DOIT D’ÊTRE RESPONSABLE !

Pour les cours de sensibilisation, ils ne seront donnés qu’à quatre élèves en même temps, ce qui accentuera les délais.

Durant les premiers mois, je ne travaillerai sans doute qu’à 50/60 % afin de prendre du temps pour la désinfection du véhicule et de respirer « hors masque » .

(Selon les ordres de l’OFSP et de nos différents représentants)

Je vous remercie d’avance pour votre confiance et à tout bientôt.

 » Tout travail est noblesse que l’on accroche à une étoile. « 

Citation de Raoul Follereau /  L’heure des pauvres (1942)

 

 

Message du 29.04.2020 / 17h30

Euh, je ne sais que dire…

Le CF s’est exprimé afin d’assouplir les mesures contre le Covid-19.

Les auto-écoles vivent encore dans le flou le plus total, nous devons attendre des définitions bien plus claires pour savoir à quelles dates nous pourrons à nouveau fournir des prestations.

Si le 11 mai a été annoncé pour les établissements avec un nombre limité de personnes (éventuellement cours de théorie, sensi), on ne sait pas encore de ce qu’il advient de la conduite.

J’espère vous en dire plus dans la journée du 30 avril , selon les décisions de l’OFROU (Office fédéral de routes) et selon les communications de notre association valaisanne des auto-écoles (AVAE)

Ce que je pense ?

Si les cours pratiques reprennent le 11 mai, je partirai au travail, la peur au ventre !!!

« La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux. »

(Proverbe persan)

 

 

Message du 27.04.2020 / 18h30

Petit message en attente de la décision du Conseil Fédéral de ce mercredi 29 avril.

Je fais entièrement confiance à notre gouvernement quant aux décisions qui seront prises, tout en espérant que celles-ci soient réfléchies à hauteur du risque encouru.

Les critiques à leur encontre sont bien trop faciles et leurs décisions sont bien ardues à prendre.

J’espère vraiment que nous ne nous enverrons pas au suicide trop rapidement car le confinement dans une voiture reste le meilleur moyen de repartir à zéro avec le Covid-19.

Oui, c’est difficile, très difficile financièrement et mentalement, mais la santé de ma famille, de mes élèves et de moi-même passe avant toute chose.

Si la date décidée par le CF ce mercredi me semble trop hâtive, il se peut que je ne recommence pas tout de suite, au risque de perdre des élèves et du job.

« La santé et la raison sont les deux trésors de l’humanité. »

Les maximes de la Grèce Antique (1855)

 

 

Message du 17.04.2020 / 16h30

Pour information, nous sommes quelque peu désarmés face à cette pandémie, mais la vie va reprendre son cours bien gentiment dans quelques semaines … ça sera au delà du 27 avril, peut-être en mai ou juin… L’avenir nous le dira.

Sans travail, c’est difficile mais sans la santé, c’est impossible !

Ceci est valable pour tous les cours de conduite, de théorie et de sensibilisation au trafic routier.

En étant dans l’enseignement et de très grande proximité, il est clair que nous ne pourrons pas reprendre notre travail si facilement.

Il y aura sans doute des restrictions sévères et il faudra s’armer de patience et de bonne volonté pour avancer et ne pas vouloir à tout prix terminer son permis dans les 3 jours après l’autorisation de rouler à nouveau.

Il faudra s’attendre à avoir des rendez-vous plus espacés les premiers mois afin de laisser terminer ceux qui ont commencé et quand même faire rouler les nouveaux élèves.

Je donnerai entière priorité aux élèves qui ont :

– une nécessité professionnelle du permis de conduire.

– à ceux qui étaient en fin de formation pratique.

– surtout à ceux qui avaient une date d’examen qui devait avoir lieu durant la pandémie.

Je compte vraiment sur votre compréhension, la vie s’est quelque peu stoppée durant des semaines, je pense qu’il n’est pas nécessaire de recommencer à vivre à 200 km/h.

Que cette pandémie nous fasse réfléchir et nous permette par la suite de prendre un peu plus de temps pour vivre.

A bientôt pour d’autres informations précises et prenez bien soin de vous.

Aux nouveaux élèves, pensez à travailler à fond votre théorie !!!!

 

 

Message du 16.03.2020 / 13h30

Cette fois c’est officiel et ça nous réjouit d’avoir pris des mesures 48 heures en avance.

Je suis fier que nos responsables valaisans aient pris cette ferme décision.

Merci de votre patience et prenez soin de vous et de vos proches💥
Il est temps de faire plus ample connaissance avec l’essentiel 😘

 

 

Message du 14.03.2020 / 08h30

Avec les restrictions actuelles, j’ai décidé de stopper toute activité professionnelle et ceci jusqu’à la date qui nous sera sans doute recommandée.

L’espace confiné du véhicule et la durée des leçons prouvent qu’il est impossible de se prémunir en cas de transmission du virus, malgré toutes les précautions d’usage.

Je subirai (comme tout le monde)  un coup de massue économique sans précédent, mais il est judicieux de se protéger du Covid-19 et de ses conséquences, même si le risque devait être minime.

La seule raison que chacun peut se faire, c’est que le monde s’arrête de tourner pour quelques semaines et ceci dans tous les domaines.

Notre association de moniteurs attend des décisions du Canton du Valais, mais quoi qu’il en soit, même si j’ai l’autorisation de pratiquer, ma décision est ferme !

 

 

Message du 13.03.2020 / 17h00.

Avec l’arrivée du Covid-19 sur territoire suisse, je vous avoue que tout est très flou.

Notre association de moniteurs attend des nouvelles du Conseil d’Etat et des mesures encourues pour les éventuelles restrictions.

Pour l’instant, on continue à travailler, mais si vous avez le moindre symptôme ou crainte, je vous prie d’annuler vos cours de conduite.

Quant à moi, si je devais ressentir le besoin ou la nécessité de stopper mon activité, je vous aviserai.

Si l’Etat ou le Canton prend des décisions concernant notre profession, je respecterai leur choix.

Par contre, je donnerai entière priorité aux élèves qui ont un examen fixé. Je vous demande beaucoup d’indulgence si je devais retarder votre formation de conduite.

Pas de panique et que le positif prenne le dessus.